https://forumantique.fr/catalogue-le-ble-l-autre-or-des-romains-du-17-mars-au-31-aout-2010-prix-9-

Musée : Forum Antique

Le Forum antique de Bavay est fermé au public jusqu'au 13 mai 2022 pour finaliser les travaux du parcours couvert.

Le service de réservation est fermé jusqu'au 23 septembre inclu.

Le blé, l’autre or des Romains

Du 17 mars au 31 août 2010

Prix : 9 €

 

Préambule :

L’or des Romains, c’est aussi le blé, indispensable à la vie de tous les jours. Evoquer le blé, c’est parler de l’histoire de l’Homme de ses origines à nos jours, de géographie, d’agriculture, d’économie, de politique et aussi de religion. Le blé a de tout temps été un important instrument politique utilisé par les autorités. Les empereurs romains avaient compris qu’en assurant l’approvisionnement, ils éviteraient les révoltes du peuple et maintiendraient l’ordre dans les grandes cités. Assurer au peuple panem et circenses, du pain et des jeux, était une mesure de bon sens pour rester au pouvoir.

Le blé sème à tout va : à travers lui, c’est toute la société romaine qui est abordée. L’archéologie offre un regard sur le quotidien des agriculteurs, leurs outils, leurs gestes, leurs habitudes alimentaires, leurs croyances. Grâce à son étude, nous pouvons retracer le mode de culture employé, connaître le traitement des récoltes, le stockage, l’approvisionnement et le transport.

A l’histoire du pain, s’associe celle des meuneries. De nombreuses meules sont découvertes sur les sites archéologiques. Dormantes, rotatives, hydrauliques elles témoignent de l’importance de ces denrées dans l’alimentation des Romains. Actionnés par la force des bras humains, par des animaux ou à l’aide du vent ou encore de l’eau, les moulins se retrouvent dans chaque maison, dans les boulangeries professionnelles ou chez des artisans. L’analyse du blé permet encore d’aborder les changements alimentaires et la place des boulangeries dans la ville romaine. D’un épi de blé, nous comprenons mieux le mode de vie des Romains.

Les artefacts et les restes archéologiques de cette activité sont ingrats –une meule, un soc d’araire, du blé carbonisé – mais sont autant de témoins chargés de sens qui doivent être expliqués au public. Afin de donner des clefs pour comprendre, mais aussi l’envie d’en savoir plus, le lecteur est convié, dans le premier volet de ce catalogue, à la rencontre de cinq articles qui mettent en exergue la place du blé dans la vie quotidienne des Romains. Il découvre alors l’apport considérable de ces vestiges archéologiques essentiels pour écrire notre Histoire. L’autre volet de ce catalogue convie à prolonger le voyage à travers les photos les photos et les descriptifs des objets exposés. Ils mettent en lumière ces usages et renforcent l’idée que le blé est depuis toujours vital partout, pour tous et pour toujours. 

.

arrow-up